L’équipe

Gaby et Marie-Rose Castay

Notre ferme est située dans le village d’Antin, près de Trie sur Baïse dans les Hautes-Pyrénées.
Trie sur Baïse est réputé pour être resté de nombreuses décennies « Le pays du cochon ! ». Marie-Rose et moi n’avons pas failli à cette tradition locale et avons continué à élever des cochons dans notre ferme familiale. Tous les porcs que nous produisons naissent chez nous et sont élevés dans des conditions de bien-être et de respect de l’animal tant sur le plan de leur logement, de leur alimentation et de l’attention que nous leur portons. C’est ainsi que nous vous présentons aujourd’hui le meilleur dans notre rayon charcuterie de La Ferme des Violettes.

Gaby et Marie-Rose Castay

C’est sur les coteaux d’Ossun petit village entre Tarbes et Lourdes que se trouve la ferme du Souet. C’est là que j’élève avec ma mère, Denise, des porcs noirs de Bigorre sur 22 hectares de prairies et de sous-bois. Ces derniers restent en moyenne 14 mois sur l’exploitation et au minimum 7 mois en plein air. Nourris principalement à base de céréales produites dans le sud-ouest, ils raffolent à la saison des glands et châtaignes présents sur nos terres.
L’espace, le temps et une alimentation saine sont les critères de qualité qui confèrent à la viande du noir de Bigorre une qualité exceptionnelle. Une viande reconnue pour ses valeurs gustatives et que nous vous faisons découvrir dans notre magasin.

Ludovic Cazaubon
Ludovic Cazaubon

Michel Dubosc

Ma ferme est située sur la commune de Fontrailles dans la région des coteaux dans les Hautes-Pyrénées. Lorsque j’ai repris l’exploitation familiale en 1988, j’ai débuté une activité de gavage de canards gras. Ces canards sont gavés avec du maïs produit sur mon exploitation, tout en respectant les nouvelles normes du bien-être animal et le cahier des charges « IGP Sud-Ouest ». Aujourd’hui vous pouvez retrouver ma production dans notre magasin de La Ferme des Violettes.

Michel Dubosc

C’est à Marquerie, petit village des Hautes-Pyrénées sur les coteaux entre Tarbes et Lannemezan que nous élevons des bovins viande en famille depuis 3 générations bientôt 4. Nos vaches pacagent les prairies autour de notre exploitation, mangent des céréales et du foin que nous cultivons. Nous engraissons nos animaux de façon traditionnelle pour vous ravir au mieux dans notre rayon boucherie du magasin.

Céline, Geneviève et Paul Gaillat
Céline, Geneviève et Paul Gaillat

Christophe Sarramea

J’élève des veaux sous la mère selon une méthode traditionnelle et naturelle : l’engraissement au lait de vache uniquement.
Les veaux tètent leurs mères matin et soir, et quand leur lait ne suffit pas, les veaux tètent les « tantes ». Ces vaches rustiques de race Suisse partagent leur lait entre plusieurs veaux. Ainsi, nous pouvons élever des veaux sans aucun complément (ni lait en poudre, ni aliment). Ce savoir-faire familial se transmet depuis 3 générations à Bernadets, dans les Hautes-Pyrénées. Pierre, mon grand-père, l’a transmis à Christian, mon père, avec qui je travaille aujourd’hui. C’est cette viande savoureuse que vous propose au rayon boucherie, toutes les semaines.

Christophe Sarramea

Retrait en magasin
Voiture
Paiement sécurisé
Cartes de crédit et cadenas
Ambassadeur qualivore
Logo Qualivore
Fraicheur assurée
Flocon de neige et thermomètre